Pour clavier

POUR CLAVIER

 

Certaines compositions peuvent être jouées sur différents types d’instruments à clavier. ‘Angelus! Prière aux anges gardiens’ de Franz Liszt, par exemple, peut être joué aussi bien au piano que à l’harmonium.

D’autres compositions écrites pour un instrument spécifique ont ensuite été transcrites pour un autre type de clavier. Tel est le cas du ‘Chœur de pèlerins’ issu de l’opéra ‘Tannhäuser’ de Wagner, ou encore de la ‘Fantaisie et Fugue sur le nom de Bach' que Liszt a d’abord destinée à l’orgue avant de faire une transcription pour piano.

Il y a aussi des compositions pour piano ayant des caractéristiques qui s’inspirent d’autres instruments à clavier. Tel est le cas de la sonate d’Igor Stravinsky et du ‘Tombeau de Couperin’ de Maurice Ravel qui emploient des éléments typiques du clavecin (ou du moins à ce que, en 1920, l’on pensait être un clavecin).

Ce récital propose de montrer comment les timbres particuliers de chaque type d’instrument à clavier stimulent la créativité des grands compositeurs.

 

 

Franz Liszt/Richard Wagner - Chœur de pèlerins

Franz Liszt - Angelus! Prière aux anges gardiens

Franz Liszt - Fantaisie et Fugue sur le nom de BACH

Igor Stravinsky - Sonate pour piano (1924)

Maurice Ravel - Le tombeau de Couperin